ACTUALITES 2021

Présentation de la sélection adulte du prix Rev' Nature
Chaque mois un nouvel ouvrage de la sélection vous sera présenté. Tous les documents présentés ici sont réservables et empruntables à la bibliothèque en cliquant sur les illustrations. 

De la forêt de Bibhouti Bhoushan Banerji (édition Zulma)

De ce romancier, l’on connaît, en France, principalement les adaptations cinématographiques de ses romans par Satyajit Ray (La Trilogie d’Apu).
Satyacharan est un jeune homme tout juste diplômé à la recherche d’un emploi. Il se voit proposer un poste de régisseur bien loin de sa Calcutta natale, dans la forêt de Labatuliya. Son travail consistera à distribuer des terres aux paysans, des lopins de forêt qu’ils devront défricher pour s’y installer et entreprendre de cultiver la terre. Très vite, la magie des lieux, de la forêt et des personnes qu’il rencontre, vont opérer sur le jeune homme qui doit pourtant se rendre à l’évidence : le travail qu’il effectue signifie la disparition de cette forêt qui l’enchante. La nature est le personnage principal de ce récit qui regorge de figures pittoresques et attachantes comme Yugalprasad, horticulteur amateur qui plante de nouvelles espèces au cœur de la forêt. La faune et la flore jouent évidemment un rôle primordial avec toutes les légendes qui sont attachées à cette immense forêt et qui disparaîtront probablement avec elle.
Bibhouti Bhoushan Banerji nous emmène aussi à la rencontre d‘une population qui vit très loin de la modernité des villes, avec le problème de relation entre les castes. Un récit absolument captivant sur l’Inde mais qui interroge plus largement sur la place de l’homme au milieu de la nature. Écrit dans les années 1930 ce roman visionnaire frappe par sa très grande modernité, d'une incroyable actualité. A la manière d'un Henry David Thoreau, Banerji nous offre le premier grand roman de l'écologie contemporaine.


Le grand vertige de Pierre Ducrozet (édition Actes Sud)

Eco-fiction ? Etat des lieux de notre monde ? Chronique d’une mort annoncée ? Difficile de catégoriser ce Grand vertige de Pierre Ducrozet, tant il emprunte à des genres divers, s’attache à l’intime tant qu’à l’universel, oscille du réel au fictionnel, en empruntant à la fois les codes du polar, du roman d’espionnage et les artifices de la fable. Bruxelles. 2016. Adam Thobias, éminent scientifique est nommé à la tête d’une commission internationale (Le CICC) censée réfléchir au changement climatique et tenter d’élaborer un nouveau « contrat naturel ». En bref : il s’agit d’examiner le présent pour imaginer le futur. La tâche est rude et le monde est vaste. Adam, pour constituer son groupe d’éclaireurs, le réseau Télémaque, va contacter divers personnages parmi ses connaissances, tous d’horizons différents mais qui ont en commun d’être des références dans leur matière. Leur principal objectif : faire une cartographie du terrain et découvrir une nouvelle source d’énergie renouvelable. Nathan, microbiologiste canadien passionné par la botanique et la faune sauvage, Tomas, suédois, observateur immobile sur Google Earth, Mia, Ukraino-brésilienne, exploratrice anthropologue, ou encore June, une jeune française qui se définit elle-même « capable de tout et faiseuse de rien » voici le noyau central de la fine équipe composée par Adam, et les voilà tous lancés aux quatre coins du monde pour y remplir leur mission. Très vite, les investigations du réseau Télémaque vont déranger des pouvoirs en place, mettre en cause les grands lobbys financiers et ses membres vont devenir la cible des puissants. Pierre Ducrozet livre un roman foisonnant et saisissant de clairvoyance quant aux défis que l’humanité doit relever pour offrir un avenir à notre planète…

Dans la gueule de l’ours de James A. MCLAUGHLIN (édition Rue de l'échiquier)
Dans la gueule de l’ours s’inscrit dans le genre encore peu connu en France du « Nature writing », ce courant littéraire né aux Etats-Unis dans lequel l’homme se trouve face à l’immensité et parfois à la rudesse de la nature. Criminel en cavale, Rice Moore trouve refuge dans une réserve des Appalaches, au fin fond de la Virginie. Employé comme garde forestier, il cherche à se faire oublier du puissant cartel de drogues mexicain qu’il a trahi. Mais la découverte de la carcasse d’un ours abattu vient chambouler son quotidien : s’agit-il d’un acte isolé ou d’un braconnage organisé ? L’affaire prend une tout autre tournure quand de nouveaux ours sont retrouvés morts. Rice décide alors de mener l’enquête et de mettre au point un plan pour piéger les coupables. Un plan qui risque bien d’exposer son passé. James McLaughlin signe avec Dans la gueule de l’ours un premier roman époustouflant. Au-delà de l’intrigue, l’auteur se confronte à des questions essentielles : comment la nature et l’homme se transforment-ils mutuellement ? Quelle est la part d’animalité en chaque être humain ? Un retour à la vie sauvage est-il possible pour l’homme occidental ? Dans la gueule de l’ours a été classé par le New York Times comme l’un des dix meilleurs « Crime Fiction » de l’année 2018 et a reçu le prix Edgar Allan Poe 2019 du premier roman.

Là où chantent les écrevisses  de Delia OWENS (edition Seuil)

Kya n’a que sept ans, lorsque, un à un, ses frères et sœurs, mère et père, désertent la maison familiale dans le marais. A dix ans, elle se retrouve seule et doit apprendre à survivre. Elle n’a jamais mis les pieds à l’école, ne sait ni lire ni écrire. Elle croise alors la route de Tate, un jeune homme du village, qui la prend rapidement sous son aile… Là où chantent les écrevisses nous offre une ode à la solitude et un hymne à la nature. Kya, petit être sauvage et fragile, grandit seule aux côtés des animaux du marais. Elle y récolte chaque jour des plumes, des coquillages, ou autres herbes et elle n’a d’autre choix que de devenir pêcheur pour subvenir à ses besoins. Tate lui enseigne la lecture, l’écriture. La jeune adolescence se découvre même une nouvelle passion : la poésie. En parallèle à cette histoire, Delia Owens dépeint une enquête policière sur le présumé meurtre d’un jeune villageois. Au fil des pages, cette investigation prend forme et amplifie le rythme du récit, les deux scénarios s’entremêlent… Un roman à découvrir si vous êtes amoureux de la nature, si vous aimez les destins hors normes, ou encore les best-sellers américains. A noter, une future adaptation au cinéma ! Certains aspects peuvent paraître clichés, ou exagérés mais quand on est plongé dans le roman, cela fonctionne totalement et on prend plaisir à lire Là où chantent les écrevisses.

Présentation de la sélection jeunesse Graines de Rev'
Chaque mois un nouveau lot d'ouvrages de la sélection vous sera présenté. Tous les documents présentés ici sont réservables et empruntables à la bibliothèque en cliquant sur les illustrations.

Les choses précieuses de Astrid Desbordes et Pauline Martin
L'auteur nous invite à suivre son héros récurrent, Archibald, lors d'une promenade poétique. Les choses précieuses sont-elles celles que nous possédons? Ou bien celles que nous ne pouvons posséder? C'est la découverte que fera Archibald.
Henry David Thoreau a dit que "l'important n'est pas ce qu'on regarde mais ce que l'on voit" et c'est ce que l'on est invité à faire à notre tour.



Demain il fera beau de Rosie Eve
Le soleil, devenu trop chaud, a fait fondre la banquise... il y a trop d'eau, beaucoup trop d'eau, et pas assez de glace...
Un jour, un pan de banquise s'écroule, emportant avec lui l'ourson. Seul au milieu de la tempête, le petit héros entame alors un long voyage guidé par le soleil. Son périple retrace l'évolution d'un paysage qui n'est plus.



Alors il planta une forêt: l'histoire vraie de Jadav Payeng de Sophia Gholz et Kayla Harren
Enfant, Jadav Payeng fut attristé de constater la déforestation et l'érosion de la région de l'Inde où il habite, le long du fleuve Brahmapoutre. Alors, il planta des arbres et cultiva la terre. Ce qui n'était au départ qu'un maigre bosquet de bambous devint une vaste forêt peuplée d'animaux sauvages. Cette histoire vraie nous rappelle comment un seul homme avec une grande idée peut faire la différence.


Sur mon île de Myung Ae-Lee
Myung-Ae Lee met ici en lumière ce désastre qu'est le continent de plastique dans un album pour enfants. Toute l'histoire se déroule du point de vue de l'animal.
« J’habite une petite île qui flotte au beau milieu de la mer. Cette île où j’habite est remplie de petites choses de toutes les couleurs. Ces choses se déversent petit à petit dans la mer en suivant les fleuves, ou bien elles arrivent en grand nombre, portées par les puissantes vagues des tempêtes ou des raz de marée… »



Quelque chose de merveilleux de Shin Sun-Jae et d'Emilie Vast
Cet album suit l'année d'un chêne de Mongolie et de la famille d'écureuils qui l'habite.
Au printemps, les premiers bourgeons apparaissent, un écureuil s'installe dans le chêne. Les mois passent, l'arbre fleurit, ses feuilles grandissent, des glands se forment. La famille écureuil se crée et s'agrandit. L'automne approche, les feuilles rougissent, les glands tombent. Les réserves se préparent pour l'hiver qui se profile, et avec lui, une période de calme... avant la reprise d'une vie active !
Deux histoires se déroulent en parallèle : celle de l'arbre, et celle de ses habitants. 



La maison pleine de trucs d'Emily Rand
La maison de monsieur Leduc est pleine de trucs. De trucs qui débordent des placards, de trucs entassés dans des tiroirs. De trucs perdus, de trucs dont les autres ne veulent plus. Devant cette accumulation de bazar, les voisins, aux maisons proprettes et ordonnées, ne sont pas très emballés. Sauf Mo, un enfant du quartier, qui s’intéresse de près aux trucs de monsieur Leduc. Pour monsieur Leduc, chaque chose est un trésor qui trouvera un jour son utilité. Avec l’aide de Mo, il va, peu à peu, éveiller la curiosité des habitants du quartier…
Dans cette album, l'auteur a souhaité aborder le sujet du recyclage, mais aussi de l'entraide et la solidarité.


Arbres de Lemniscates
As-tu déjà prêté attention aux arbres et à leur manière de vivre ? Ces êtres merveilleux te permettent de respirer, de te nourrir, de t'abriter… Viens les découvrir dans cet ouvrage poétique et magnifiquement illustré !
Une histoire d'une grande poésie sur le partage, l'amitié et la beauté du monde.


Message de l'espace: sauvez la planète Terre de Macri
Partez à la découverte de la planète Globux et entendez leur message. En naviguant de page en page et grâce à un savant découpage, vous découvrirez leur message d'alerte pour sauver notre panète.

​​​​​​​
Le secret du rocher noir de Joe Todd-Stanton
Erine est une petite fille qui entend parler du rocher noir depuis des années. On dit que c'est un danger pour tous les pêcheurs. Alors elle rêve d'aller à sa découverte. Alors qu'elle est montée sur le bateau de sa maman, elle tombe à l'eau et va découvrir la beauté du monde sous-marin. Ce conte poétique aborde la sauvegarde des océans.

Prix Rev' Nature

Le samedi 27 mars, à l'occasion de l'opération Village propre, vous sera présenté les deux prix littéraires du festival Rev' Nature (du 17 au 19 septembre). 
La librairie Lucioles sera présente afin de vous présenter les quatres livres adultes en lice.
La bibliothècaire présentera la sélection des douze documents pour les enfants. 
Venez les découvrir à cette occasion ou ensuite à la bibliothèque et à l'association "Entrez ! C'est Ouvert !".

Venez découvrir nos nouveautés !