Reventin-Vaugris

Accueil

Le demi échangeur infos

image

Mise au Point de Mme VIDOR - 13 février 2017

En préambule du dernier Conseil Municipal du 13 février dernier, lors du temps d'échange avec les habitants qui a eu lieu de 19h à 19h30, les questions concernant le projet demi-échangeur ont été nombreuses.
MMe VIDOR a indiqué que les contacts avec les élus locaux, régionnaux, et nationnaux,  la Sous Prefecture, les agriculteurs et les riverains étaient nombreux. Le dossier avance et toute l'équipe est mobilisée .  Elle a rappelé à tous qu'il fallait être très vigilant quant aux nombreuses tentatives de désinformation qui ont cours dans l'agglomération viennoise:  rien n'est définitif à ce stade du projet contrairement à tout ce que l'on peut lire dans la presse et ailleurs.
Mme Vidor a également rappelé que le soutien de tous était nécessaire pour transmettre un message positif à l'ensemble de la population viennoise concernant la volonté du village d'accueillir cet échangeur. Si d'autres veulent faire croire que le village s'oppose à l'échangeur nous devons dire à tous que nous sommes prèts à l'accueillir mais dans un endroit respectueux de notre qualité de vie à tous.
La participation des habitants à ce temps d'échange a permis à toute l'équipe de noter un certain nombre d'éléments ou questions très pertinents pour le dossier, nous encourageons tous ceux qui souhaitent partager leurs idées à en faire de même lors du prochain Conseil Municipal.
Restons tous concernés et mobilisés !

COMMUNIQUE DE PRESSE

Jeudi 2 février s'est déroulé le conseil communautaire de ViennAgglo, présidé par le maire de VIENNE, M. KOVACS.

Avant cette réunion importante, devant le siège de la CAPV (communauté d'agglomérations du Pays viennois) une manifestation organisée par des habitants de REVENTIN-VAUGRIS a tenté de sensibiliser les élus des autres communes en leur distribuant un tract dénonçant l'implantation catastrophique du demi-échangeur au centre de notre village.
Nous précisons que certains ont refusé de le prendre, d'autres sont allés jusqu'à insulter les organisateurs de ce rassemblement citoyen. Des prémices de ce qui allait suivre, en cette soirée agitée.
Les membres du conseil municipal venus également nombreux ont assisté aux débats publics.
Notre maire, Blandine VIDOR, a été investie dans une froideur toute relative. Il a fallu des réactions appuyées de la part de quelques uns de ses confrères pour obtenir du président, des félicitations pas franchement appuyées. De plus, le poste de 1ère vice-présidente tenu par Elisabeth CELARD, a été purement et simplement supprimé par M. KOVACS. Il a défendu, très agacé,  cette décision unilatérale, face à la réaction incrédule des élus de l'opposition viennoise.

Après lecture de la délibération 13 au sujet du financement du 1/2 echangeur, le Maire de Reventin-VAUGRIS a pris la parole pour rappeler encore et encore que sa commune était favorable à l'échangeur mais positionné au bon endroit. On a souvent entendu que les Reventinois étaient opposés à tout. C'est faux. Rétablissons la vérité.

Puis l'annonce du gel d'une subvention concernant le cadre rural de notre commune est passée "comme une lettre à la poste". Tout ceci en toute quiétude et sans sourciller.  
Le budget attribué par ViennAgglo au financement du demi-échangeur de  REVENTIN-VAUGRIS, de l'ordre de 2 millions d'euros, ainsi que la validation de son futur positionnement, ont fait l'objet de débats animés entre ses opposants et le président très combattif. Malgré les appels à la raison et les efforts cumulés de notre maire et de certains  élus, persuadés du non fondement de l'implantation centre, et proposant une autre solution au projet en l'installant au Sud, Thierry KOVACS a obtenu, à la majorité moins sept voix, ce dont il avait le plus à gagner : la baisse de traffic dans sa ville de VIENNE. Il a ironiquement fait part de quelques regrets concernant les Reventinois, manipulant au passage les agriculteurs qu'il avait rencontré la veille à la sous-préfecture.
 Quelques points nous interrogent :
 - Pas de réaction chez nos plus proches voisins. La solidarité locale est vraiment mise à mal ces derniers temps. faudra t il s'en souvenir dans l'avenir?
Quelle commune souhaiterait voir les autres s'ingérer dans ses affaires? La vôtre?
- Des sourires de connivence chez beaucoup d'élus communautaires après le délibéré favorable au maire de VIENNE ont pu être remarqués par l'assistance, surprise de tels agissements.
Encore une fois, tout le monde semble ligué pour que ce soit REVENTIN-VAUGRIS qui "trinque"' dans ce dossier pourtant plus régional que local.

 A l'issue du vote, le désarroi était palpable dans le public venu écouter dignement les débats. Les habitants du lotissement "La Plaine" sont sortis très déçus et on les comprend.

Rassurez-vous, nous n'avons pas abdiqué. Il est clair que nous allons nous battre pour que cet échangeur trouve une place plus adaptée aux besoins réels qui lui incombent : capter le flux de véhicules venant du Sud.

Nous continuerons également de dénoncer toutes les pratiques politiciennes qui polluent le microcosme viennois. N'oublions pas que nous sommes dans une année d'élections, capitales pour notre région et notre environnement local.
Nous ne manquerons pas de vous tenir informés très régulièrement sur la suite des évènements.
Nous voulons encore privilégier le dialogue et la concertation pour le bien de toutes les parties engagées.

 Restons bien sûrs TOUS CONCERNES pour REVENTIN-VAUGRIS.
 
L'équipe municipale.

image

INCIVILITES et INCOMPREHENSION

Des banderoles ont été récemment installées à deux endroits de la commune pour sensibiliser la population de l'agglomération viennoise  à la position de la commune quant au projet de demi-échangeur.
Ces banderoles indiquaient l'accord de Reventin-Vaugris pour accueillir  le projet de 1/2 échangeur sur son territoire sur une zone SUD - INTERMEDIAIRE. Une ou des personnes ont vandalisé ces panneaux en les lacérant. Dégradations lâches et peu glorieuses. Une de ces banderoles appartient aux exploitants agricoles de la commune.
​Quel est le but de tels actes? Faut il comprendre que certains veulent une implantation désastreuse au centre? Qui veut à ce point étrangler le village?
​Nous continuerons à exprimer notre position de façon positive malgré les indimidations. Nous continuerons aussi à combattre les vagues de désinformations qui veulent faire croire à tout le monde que la commune s'oppose au projet afin de nous décrédibiliser.
​Courage de s'exprimer contre lâcheté de déteriorer anonymement!